account_circle
Registrar
menu
person
Premium Avatar
Logar
Registrar
Vilius Gaubas
0
6
4
0
0
Daniel Merida Aguilar
6
2
6
0
0
Todos
Gau
Mer
Reduzir
Serve game won
Pontos ganhos em games de saque
Ponto de break salvo
Porcentagem de devolução
Ponto de quebra obtido
Break points ganhos
Pontos ganhos %
Games de 0
Pontos do sete
Pontos da partida
Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Todos
Mer
Gau
Expandir
Break points ganhos
Pontos ganhos %
Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
Retorno
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
Retorno
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
Retorno
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
Retorno
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
Retorno
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
Retorno
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
XX
XX
Retorno
XX
XX
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
XX
XX
Retorno
XX
XX
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
XX
XX
Retorno
XX
XX
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
XX
XX
Retorno
XX
XX
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
XX
XX
Retorno
XX
XX
Todos Set 1Set 23º set4º set5º set
Gau
Mer
Saque
XX
XX
Retorno
XX
XX
Vilius Gaubas
 
Daniel Merida Aguilar
19
Idade
19
-
Altura
188cm
-
Peso
80kg
345
Posição
368
+61
Passados 6 meses
+160
Frente a frente
1
Confrontos
1
1
Terra Batida
1
17 fev 2024
check 60 26 64
16 76 63check
27 jul 2023
Últimos resultados
Destaques mais recentes flash
Moutet et Fils impressionnent Outsiders mais vainqueurs, Corentin Moutet et Arthur Fils continuent leurs routes. Moutet, très à l’aise sur ocre, a parfaitement maîtrisé Nuno Borges au deuxième tour du tournoi de Bucarest. Déjà vainqueur du revenant Denis Shapovalov pour son entrée en lice, le Français a enchainé en éliminant Nuno Borges, 55e mondial et tête de série numéro 7 du tableau (6-2, 6-7, 6-2 en 2h34). Largement dominateur, Moutet a su rester concentré pour boucler un match qu’il aurait pu terminer plus tôt. Visiblement très en forme, le gaucher défiera Marton Fucsovics (82e mondial) en quart de finale. De son côté, Arthur Fils a réalisé l’un de ses meilleurs matchs de la saison à Barcelone. Opposé à Alex De Minaur, 11e mondial et tombeur de Rafael Nadal au tour précédent, le Français a remporté une victoire totalement méritée. Très en confiance derrière son service et agressif dans le jeu, Fils a logiquement fait tomber l’Australien en 1h34 (7-5, 6-2). Bluffant, le joueur de 19 ans défiera donc Dusan Lajovic (59e mondial) en quart de finale à Barcelone.
Fritz et Rune tiennent leur rang à Munich Loin de l’excitation de Barcelone, Taylor Fritz et Holger Rune ont parfaitement réussi leur rentrée à Munich. Opposés à des adversaires à leur portée, ils n’ont pas fait dans le détail. Taylor Fritz, 15e mondial, s’est rassuré (battu d’entrée à Monte-Carlo comme à Miami). Face au qualifié espagnol Moro Canas (240e mondial), l’Américain a bouclé l’affaire en à peine plus d’une heure (6-3, 6-1). Holger Rune, quant à lui, semble avoir parfaitement digéré la désillusion monégasque (battu en quart de finale par Sinner et éjecté du top 10 par la même occasion). Opposé à Galan (93e mondial), il s’est facilité la vie (6-4, 6-2 en 1h32). Au prochain tour, le niveau des adversaires risque de monter d’un cran pour les deux hommes. En effet, Taylor Fritz défiera Jack Draper (46e mondial) et Holger Rune fera face à Marc-Andrea Huesler, l’éternel espoir suisse.
Solides, Ruud et Tsitsipas continuent leur route à Barcelone Ruud et Tsitsipas ont surfé sur leur succès de Monte Carlo pour décrocher aisément une place en quart de finale à Barcelone. Autoritaire, le Norvégien a expédié Jordan Thompson 33e mondial (6-1, 6-4, en 1h12). Sans un break, puissant en coup droit, l’expert de l’ocre a pris sa revanche. Battu par l’Australien en finale de Los Cabos, il l’a cette fois parfaitement muselé. Après cela, le central de Barcelone a accueilli le champion de Monte-Carlo. Vainqueur sans briller, Tsitsipas face a disposé de Carballes Baena, 72e mondial, pourtant à l’aise sur cette surface. Malgré un premier set disputé, le Grec s’est imposé à l’expérience (7-5, 6-3 en 1h45). Au prochain tour, Ruud affrontera Matteo Arnaldi tombeur de Sébastien de Baez au deuxième tour (5-7, 7-6, 6-2). Tsitsipas, quant à lui, sera opposé à Diaz Acosta, 53e mondial. Les deux hommes, pour lesquels la terre battue n’a plus de secret, pourraient bien se retrouver en finale. Une revanche de Monaco à prévoir ?
Vincente recadre Rublev : “Cesse de te plaindre” Pour la troisième fois consécutive (Miami, Monte-Carlo, Barcelone), Andrey Rublev a été battu dès son entrée en lice. Alors qu’il espérait se relancer en Catalogne, le Russe s’est incliné en deux manches face à l’Américain Brandon Nakashima, 87e mondial (6-4, 7-6 en 1h53). Le Russe, en grave crise de confiance depuis sa disqualification à Dubaï (face à Bublik en demi-finale), traverse probablement la pire période de sa carrière. Alors qu’il nous avait habitué à beaucoup jouer et gagner, le numéro 8 mondial semble incapable de contrôler ses nerfs. Pestant à la moindre faute, Rublev continue de s’auto-détruire match après match. Lors de son rendez-vous manqué à Barcelone (2eme tour), son entraîneur, Fernando Vicente, a tenté de le raisonner : “La seule façon de gagner est d’arrêter de te plaindre. Cesses de te plaindre”. Incapable d’écouter son mentor, le Russe a continué à perdre ses nerfs. Il s’enfonce toujours un peu plus dans le doute et la défaite.
Sabalenka, une vainqueure et amie sonnée : “Je suis sur le point de pleurer” Aryna Sabalenka s’en est sorti. Pour son premier match sur ocre de la saison, la numéro 2 mondiale a souffert. Opposée à son amie de toujours, Paula Badosa, la Biélorusse n’est pas passée loin de l'élimination. Finalement, elle a profité de l’abandon de l’Espagnole en milieu de dernière manche suite à une blessure à la jambe gauche (7-6, 4-6, 3-3 ab.). Qualifiée pour le prochain tour, la championne du dernier Open d’Australie a surtout semblé affectée par l’issue de la rencontre. Après avoir vu son amie (Badosa) exploser en pleurs dans ses bras (voir vidéo), Sabalenka n’a pas caché son propre désarroi : “ Pour être honnête, je suis sur le point de pleurer. Je me sens tellement mal pour elle. J’aime cette fille. Je n’ai aucune émotion en ce moment. Je ne suis pas heureuse. Je ne suis pas triste. Je veux juste dire merci aux gens qui sont restés jusqu’à la fin. Merci beaucoup…”
121 missing translations
Please help us to translate TennisTemple